Aller au contenuNavigation transversale

La grotte de Lascaux

L’entrée de la grotte, à 185 m d’altitude, domine de 110 m le fond de la vallée. La cavité appartient au groupe des réseaux cutanés, c’est-à-dire au développement de direction sub-parallèle à l’axe principal de la vallée, ce qui rend très probable l’existence de plusieurs entrées.

Le développement total de l’ensemble des galeries accessibles à l’homme n’excède pas 235 m. Le sol de la cavité est en pente, avec une dénivellation de –13 m à l’extrémité du Diverticule axial et de -19 m au bas du Puits.

Traditionnellement, le découpage du sanctuaire s’effectue selon sept secteurs ornés, la Salle des Taureaux, le Diverticule axial, le Passage, la Nef, le Cabinet des Félins, l’Abside et le Puits. La déambulation dans ce milieu s’effectue selon trois axes. L’un associe la zone vestibulaire, la Salle des Taureaux et le Diverticule axial, l’autre, enchaîne le Passage, la Nef, la galerie du Mondmilch et le Diverticule des Félins. Le dernier enfin, parcourt le Puits et de la Grande Diaclase, au-delà, un important éboulis marque le carrefour avec la Salle ensablée.

Visuel :

Topographie de la grotte. © MCC-CNP
Légende du visuel : Topographie de la grotte. © MCC-CNP

Visuel :

Coupe de l'entrée de la grotte à la fin du paléolithique. © MCC-CNP
Légende du visuel : Coupe de l'entrée de la grotte à la fin du paléolithique. © MCC-CNP

Liens :

Partie suivante
Haut de page