Aller au contenuNavigation transversale

Tête d’aurochs

La paroi du panneau de la Licorne est subdivisée en deux registres séparés par un joint de strate, zone sensible aux phénomènes de décompression de la roche : des stigmates de desquamation sont visibles, la plus importante marque le premier tiers de la fresque, entre la Licorne et le grand cheval rouge et noir. L’écaille détachée repose au pied de son emplacement d’origine. Elle a été manipulée et déplacée à plusieurs reprises. Sa lecture est actuellement difficile, mais les photographies anciennes prises par F. Windels permettent de distinguer les contours associés au premier cheval de la frise noire d’une tête dont l’espèce est quelque peu difficile à identifier. Les dimensions importantes (environ 129 cm) de cette tête, sa technique de réalisation, son mufle quadrangulaire barré sont autant de critères qui permettent cependant de la rapprocher des autres figures d’aurochs .

Visuel :

Tête d’aurochs
Légende du visuel : Tête d’aurochs
Crédit photo : N. Aujoulat © MCC-CNP

Liens :

Retour à la grotte
Retour à la salle
Haut de page