Aller au contenuNavigation transversale

Vache rouge

Cette peinture de boviné se fond dans la partie ventrale du deuxième taureau. Sa silhouette, tournée vers le fond du sanctuaire, côtoie l’arête marquant la transition entre la Rotonde et le Diverticule axial.
C’est une figuration aux dimensions respectables ; elle se développe à l’intérieur d’un cadre virtuel de 2 m de long pour une hauteur de 1 m. La morphologie de cette figure suscita quelques hésitations de lecture. Malgré la présence de nombreux détails anatomiques attestant d’un traitement graphique évolué, la forme générale, en particulier celle de l’avant-train, ne provoqua pas l’unanimité dans l’identification, qui devait osciller entre bos et bison. Plusieurs caractéristiques font pencher pour une vache : la queue, très longue, tombe verticalement jusqu’au sol. Cette double caractéristique est constante chez toutes les représentations de vaches à Lascaux. Les cornes, par leur développement important, à double courbure, et leur caractère gracile, ne peuvent appartenir à un bison.

Visuel :

Vache rouge
Légende du visuel : Vache rouge
Crédit photo : N. Aujoulat © MCC-CNP

Liens :

Retour à la grotte
Retour à la salle
Haut de page