Aller au contenuNavigation transversale

L’Ours noir

La particularité de cette représentation d’ours réside à la fois dans son unicité et sa dissimulation dans le large aplat noir du ventre du troisième taureau. Les superpositions totales sont en effet rares. La tête et le garrot de l’ours, ainsi que sa patte postérieure droite, dessinée avec trois griffes, émergent toutefois de cet aplat ventral. Le traitement d’image permet de différencier la teinte utilisée pour l’aurochs de celle de l’ours et de saisir le contour graphique de ce dernier, auquel seules les pattes antérieures et la ligne ventrale manquent. La figure est postérieure au taureau ; elle a été réalisée par pulvérisation, le bout du nez, le contour des oreilles et les trois griffes ayant été effectués au pinceau. Son museau est comparable à celui de certains chevaux.

Visuel :

L’Ours noir
Légende du visuel : L’Ours noir
Crédit photo : N. Aujoulat © MCC-CNP

Liens :

Retour à la grotte
Haut de page