Aller au contenuNavigation transversale

Protomé d’aurochs

Cette représentation de taureau, aux dimensions imposantes — malgré le caractère partiel de la figure — est en tout point comparable à celles de la Rotonde. Seul le contour a été reproduit. On remarque les cornes à courbures différentes — simple ou double — selon la position dans l’espace, chignon, mufle et menton massifs que dessinent deux courbes très appuyées, bordure jugale dédoublée (mandibule et amorce du fanon), correspondant à un épaississement important du trait.
Aucun détail, œil ou pelage, n’apparaît à l’intérieur des contours. Le trait est obtenu à partir d'une série de ponctuations suffisamment rapprochées pour simuler une continuité dans le geste. Cette technique est effective pour les segments essentiels, le chanfrein, le mufle et le menton.

Visuel :

Protomé d’aurochs
Légende du visuel : Protomé d’aurochs
Crédit photo : N. Aujoulat © MCC-CNP

Liens :

Retour à la grotte
Haut de page