Aller au contenuNavigation transversale

Vache rouge et premier Cheval chinois

Ce diptyque, regroupant la Vache rouge et le premier Cheval chinois, occupe la partie sommitale du conduit. Il comprend également des signes nombreux et variés : une esquisse de signe quadrangulaire jaune, des tracés linéaires dont deux sont arborescents et un autre à crochet, des signes emboîtés et, soulignant les contours du Cheval chinois, un très grand signe en accolade construit à partir de 26 ponctuations noires. Les contours de ces deux figures appartiennent à une même vaste concavité se déployant horizontalement ; seules la tête et l'encolure de la vache outrepassent ces limites.
Le vaste aplat de couleur rouge rapportant partiellement le pelage de l’aurochs se dilue progressivement avec les pigments noirs de la tête et l’encolure. Nombreux sont les segments relevant du pinceau.
La réalisation du premier Cheval chinois repose sur l'utilisation conjointe de trois couleurs : le rouge pour le cou et l'amorce du poitrail, le jaune pour le pelage de l'intégralité du corps, alors que le noir en traduit les lignes de structure ainsi que le caractère pommelé de la robe.
Comme chez la plupart des équidés de ce site, la queue se développe jusqu'au sol virtuel. Elle est ici démesurément longue.

Visuel :

Vache rouge et premier Cheval chinois
Légende du visuel : Vache rouge et premier Cheval chinois
Crédit photo : N. Aujoulat © MCC-CNP

Liens :

Retour à la grotte
Haut de page