Aller au contenuNavigation transversale

La construction des panneaux

L’analyse stratigraphique des figures permet de préciser les modalités de construction des ensembles graphiques et de retrouver l’enchaînement des gestes.

La mise en place de la Licorne et des groupes de chevaux, de cerfs et d’aurochs de la Salle des Taureaux s’est opérée selon plusieurs phases qui, chronologiquement, s’articulent comme suit :
● Frise des chevaux noirs.
● La Licorne.
● Le cheval polychrome et les motifs équins esquissés sur le flanc de la Licorne et entre les encornures des deux premiers grands taureaux.
● Tracé des quatre taureaux complets et des protomés.
● Bovinés rouges, vaches et veau.
● Frise des Petits cerfs.
● L’ours prend place au cours de la phase finale, sans pour autant pouvoir préciser son rang par rapport aux cerfs.

Dans le Diverticule axial, le premier segment relève lui aussi de cette même logique. Les deux frises de trois équidés, celle des chevaux chinois et son reflet, sur la paroi opposée, sont toutes deux antérieures au groupe formé par les quatre aurochs femelles.

Une chronologie identique se constate aussi sur le panneau des Cerfs nageant, avec une antériorité temporelle du cheval par rapport à celle des cerfs, mais aussi sur les panneaux de la Grande Vache noire et de l’Empreinte sur lesquels les bovinés, aurochs et bisons, occupent une position toujours postérieure à celle des chevaux.

Cette logique, reposant sur les trois thèmes principaux, s’étend à l’ensemble du sanctuaire. Le fait de retrouver toujours la même séquence au sein de laquelle les chevaux sont toujours tracés en premier, suivis des taureaux puis des cervidés, implique une très grande cohésion dans la construction iconographique de ce sanctuaire, ainsi qu’une structuration temporelle remarquable.

Visuel :

La séquence graphique : chevaux, taureaux, cervidés, est reproduite sur la plupart des panneaux de la grotte.
Légende du visuel : La séquence graphique : chevaux, taureaux, cervidés, est reproduite sur la plupart des panneaux de la grotte.

Liens :

Partie suivante
Haut de page