Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

Fernand Windels (? - 1954)

Né en Belgique, Fernand Windels travaille dans le domaine de la photographie et de l’édition, à Paris où il publie en 1935 un ouvrage de référence sur Le tapis, un art, une industrie, puis en Dordogne où il se réfugie avec son épouse en 1940. Habitant Sarlat, puis Montignac, il adhère à la Société historique et archéologique du Périgord où il rencontre l’abbé Breuil. Celui-ci lui propose alors de photographier les figures pariétales de Lascaux, ce qui donne lieu à une collaboration peuplée de « longues heures de caverne » et matérialisée dans plusieurs ouvrages. En 1948, Fernand Windels publie ainsi, avec l’appui de l’abbé Breuil, alors en Afrique du Sud, et la collaboration d’Annette Laming-Emperaire, Lascaux « chapelle Sixtine » de la préhistoire. Il joue également un grand rôle dans l’élaboration de Quatre cents siècle d’art pariétal paru en 1952 sous le nom de l’abbé Breuil. DELLUC (Brigitte), DELLUC (Gilles). – Fernand Windels, le photographe de Lascaux, in : Le Livre du Jubilé de Lascaux (1940-1990), Périgueux, Société historique et archéologique du Périgord, 1990, p. 75-80
Haut de page