Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

Les quatre inventeurs

Les quatre adolescents qui se retrouvent projetés dans la légende le 12 septembre 1940 en découvrant la grotte de Lascaux se nomment Marcel Ravidat, apprenti garagiste de Montignac de 17 ans, Georges Agniel, 16 ans, originaire de Nogent-sur-Seine en vacances chez sa grand-mère, Simon Coencas, de Montreuil, 15 ans, réfugié à Montignac et Jacques Marsal, de Montignac, 15 ans. Pour Georges Agniel et Simon Coencas l’aventure s’arrête deux jours après, pour laisser place à une réalité historique beaucoup plus tragique dans le cas de Simon et de sa famille, déportés à Buchenwald. Marcel Ravidat et Jacques Marsal montent la garde devant l’entrée de la cavité au cours de l’hiver 40-41. Ils en deviennent les guides lorsque la cavité est ouverte à la visite en 1948. Ce sont eux qui signalent les premières algues vertes, en 1958 et 1959. Jacques Marsal devient surveillant de la grotte à sa fermeture, en 1963. Les quatre amis ne se retrouveront que 46 ans plus tard, en novembre 1986. SOCIÉTÉ HISTORIQUE ET ARCHÉOLOGIQUE DU PÉRIGORD. – Le Livre du Jubilé de Lascaux (1940-1990), Périgueux, Société historique et archéologique du Périgord, 1990, 155 p., ill. [supplément au t. 117 du Bulletin de la SHAP]
Trois des inventeurs de la grotte de Lascaux (M. Ravidat, J. Marsal, G. Agniel) en compagnie de Léon Laval. © D.R.
Légende du visuel : Trois des inventeurs de la grotte de Lascaux (M. Ravidat, J. Marsal, G. Agniel) en compagnie de Léon Laval. © D.R.
Haut de page