Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

Léon Laval (1885-1949)

Fils d’un couple d’instituteurs, Léon Laval accomplit ses études à l’école normale de Périgueux et devient à son tour instituteur. Il occupe plusieurs postes en Dordogne et se fixe durablement au début des années 1920 à Montignac-sur-Vézère. Passionné de littérature, de théâtre et de musique, il noue des relations avec de nombreux écrivains et publie dans plusieurs journaux nationaux des critiques littéraires et musicales. Il s’intéresse également à l’archéologie qu’il pratique sur le terrain, et à laquelle il se consacre largement après 1934, année où il prend une retraite anticipée. Faisant partie des premières personnes que les quatre jeunes inventeurs de Lascaux ont prévenues, Léon Laval reste associé aux premières années d’exploration de la grotte. Sa notabilité et ses compétences d’archéologue l’ont fait nommé correspondant du CNRS et délégué des Monuments historiques jusqu’en 1948, date d’ouverture de la grotte au public. LAVAL (François). – Mon père, l’homme de Lascaux, Périgueux, Pilote 24, 2006, 231 p., ill.
Entrée de la grotte en 1940. De gauche à droite : Léon Laval, Marcel Ravidat, Jacques Marsal, Henri Breuil. © D.R.
Légende du visuel : Entrée de la grotte en 1940. De gauche à droite : Léon Laval, Marcel Ravidat, Jacques Marsal, Henri Breuil. © D.R.
Haut de page