Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

Abbé André Glory (1906-1966)

Ordonné prêtre à Strasbourg en 1933, André Glory développe des recherches sur la préhistoire en Alsace (sa thèse soutenue en 1942 porte sur « la civilisation du Néolithique en Haute-Alsace »), dans le Sud-Ouest de la France, où il étudie de nombreuses grottes ornées et en Afrique du Nord où il s’intéresse aussi bien aux industries qu’à l’art rupestre. En 1952, il devient ingénieur au CNRS et entreprend, sous l’autorité de l’abbé Breuil, le relevé des gravures de Lascaux. Jusqu’en 1963, ce sont ainsi près de 1500 figures que l’abbé Glory identifie, produisant près de 120 m² de calques, encore aujourd’hui largement inédits. En 1957-1958, il est également chargé de la surveillance archéologique des travaux de climatisation de la cavité. En 1960-1961, il conduit la fouille du puits, ce qui le conduit à mettre au jour une lampe en grés rose, portant un décor incisé. Les travaux de l’abbé Glory ont fourni les premières observations permettant de mettre en perspective étude des décors et documentation archéologique relative à l’occupation de la cavité. DELLUC (Brigitte), DELLUC (Gilles). – Lascaux retrouvé, Périgueux, Pilote 24, 2003, 364 p., ill.
Haut de page