Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

A. Laming-Emperaire (1917-1977)

Annette Laming-Emperaire intègre le CNRS en 1946 ; elle s’intéresse alors à l’art paléolithique d’Europe occidentale, ce qui la conduit à collaborer à l’ouvrage du photographe Fernand Windels, Lascaux « chapelle Sixtine » de la préhistoire publié en 1948. Elle entreprend l’analyse critique des représentations, étudie les superpositions et apporte son conseil pour la réalisation de clichés détaillés. En 1957, elle présente sa thèse de doctorat d’État dans laquelle elle livre une nouvelle analyse des figures, ainsi qu’une revue critique des théories sur l’art pariétal et notamment du comparatisme ethnographique. Elle démontre le caractère organisé des compositions et met en évidence, à travers l’association des figures animales, l’existence d’un dualisme mâle/femelle. Ce travail est publié en 1962 sous le titre La signification de l’art rupestre paléolithique, mais auparavant, en 1959, elle publie Lascaux, peintures et gravures dont les éditions française, anglaise et allemande sortent conjointement. LAVALLÉE (Danièle). – Annette Laming-Emperaire (1917-1977), Journal de la Société des Américanistes, vol. 65, n° 1, 1978, p. 224-226
Haut de page