Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

André Leroi-Gourhan (1911-1986)

Dans ses études sur l’art paléolithique, André Leroi-Gourhan, qui devient professeur au Collège de France en 1969, offre une place importante à Lascaux qu’il considère comme « le plus complexe des sanctuaires ». L’observation des associations d’animaux et de la répartition des espèces dans la grotte le conduit à développer une théorie qui affirme l’existence d’une réelle organisation de l’espace graphique des sanctuaires paléolithiques. Ce modèle est fondé sur une dualité masculin/féminin – qui s’incarne notamment dans les couples bison/cheval et aurochs/cheval – lisible à la fois dans les signes et les représentations animales. Il retrace par ailleurs un évolution continue en quatre styles depuis l’Aurignacien jusqu’au Magdalénien final. André Leroi-Gourhan n’a pas publié d’analyse détaillée des figures de la grotte. Dans son ouvrage Préhistoire de l’art occidental, publié en 1965, il a toutefois proposé l’analyse de quelques signes et des dessins de lecture et appliqué son modèle explicatif à la compréhension d’autres grottes ornées. AUDOUZE (Françoise), SCHLANGER (Nathan) dir. – Autour de l’homme, contexte et actualité d’André Leroi-Gourhan, Antibes, APDCA, 2004, 442 p., ill.
Haut de page