Aller au contenuNavigation transversale

Ressources

Max Sarradet (1915–2006)

Administrateur civil affecté au ministère des Affaires culturelles, conservateur des monuments historiques d’Aquitaine jusqu’en 1980, Max Sarradet fut également le conservateur de la grotte de Lascaux, de 1955 à 1981. Après la fermeture de la grotte au public, il fut également nommé secrétaire général de la Commission d’études scientifiques pour la sauvegarde de Lascaux, de 1963 à 1976. Bien au-delà de ses obligations administratives, son mérite fut d’avoir su, très vite, se dégager des avis rassurants des premiers experts avant tout soucieux du bien-être des visiteurs ; puis d’avoir alerté, dès 1960, André Malraux, ministre des Affaires culturelles, des risques de destruction des peintures préhistoriques du fait de l’exploitation touristique excessive de la grotte ; enfin, d’avoir convaincu André Malraux de la fermer au public, le 20 avril 1963, dès qu’il fut en possession du premier rapport de la commission scientifique mise en place en mars de la même année.(extrait de Monumental, 2006, p. 61) GAUTHIER (Marc). – La grotte de Lascaux, patrimoine de l’humanité, Monumental, n° 2, 2006, p. 58-61
Haut de page